PROJET PREVU POUR 2026

La finalité de l’exposition suggérée consiste à faire dialoguer la Tapisserie de l’Apocalypse et la Miniature Persane, qui au-delà de leur histoire et identité propre, nourrissent de nombreux finalités et caractères communs tels que la célébration de la foi, du prince, du peuple, d’une histoire, d’une géographie par les biais du narratif, de l’esthétique et de l’humour (souvent).

L’originalité de cette fructueuse confrontation réside dans le rôle attribué à l’art numérique destiné à valoriser l’art médiéval grâce à la contribution d’Orkhan Mammadov.   

Cet artiste passionné de l’art Antéislamique Perse, reproduit les miniatures persanes sous forme de fresques digitales géantes animées et colorées (voir infra : L’œuvre d’Orkhan Mammadov).

L’artiste aura pour mission d’investir la Chappelle Royale où sera numériquement tissée (en résonance avec la Tapisserie de l’Apocalypse sise dans la Galerie dédiée) une fresque animée s’inspirant des chefs-d’oeuvres de la miniature persane célébrant les écrits & poèmes de Nizami, Rachid al-Din, Ferdowsi….

    Le Commissariat de l’exposition sera réalisé par un comité de professeurs d’université enseignant les civilisations et arts pré-islamiques/persans.

    En associatant l’art médiéval et l’art numérique se nourrisant l’un l’autre, Between espère que l’exposition envisagée d’une part, attire les jeunes publics (connectés) et d’autre part, rende hommage aux acteurs économiques & institutionnels Angevins fort impliqués dans le développement et la promotion de la filière numérique.